• Changelins, T.1 : évolution, Sophie Dabat

    Changelins--T.1.jpg

     

    Résumé :

     

    Syrine, marseillaise de 16 ans, vient de déménager en Bretagne.
    Depuis quelques mots, elle ressent d'étranges douleurs dans le dos, a de brusques envies de viande crue et sent "une présence" en elle. Ses nuits sont émaillées de cauchemars terrifiants et fantastiques, qui laissent en elle leur empreinte de feu, de sable et de sang. Entre les difficultés d'adaptation dans son nouveau lycée et les conflits avec sa famille à qui elle dissimule son état, l'adolescente se heurte de plein fouet à une interrogation cruciale : sombre-t-elle dans la folie ou est-elle confrontée à un phénomène surnaturel lié à un mythe vieux de plusieurs siècles ? Ainsi Syrine se renferme sur elle-même, malgré les liens qu'elle tisse avec Gauthier ou ceux qu'elle tente de créer avec Agnès, une lycéenne mystérieuse et solitaire.
    Un matin, Syrine réalise que les hommes qui attendent Agnès chaque soir à la sortie du lycée la suivent aussi. Puis elle réalise qu'elle les a déjà vus : à Marseille, lorsqu'ils sont venus proposer un nouveau travail à son père.

     

    Mon avis :

     

    Le résumé, la couverture et les excellentes critiques que j'ai lu sur Livraddict m'ont tellement tenté que j'ai fini par céder et par acheter ce livre. Et je ne le regrette pas une seule seconde.

     

    Il y a déjà la plume de l'auteur, relativement simple mais très immersive. Elle retranscrit parfaitement les émotions de Syrine et pendant une bonne partie du roman, j'étais oppressée, angoissée.

     

    En fait, l'auteur joue sur un point essentiel : Syrine ignore si elle devient folle ou non. Et si moi, je me doutais bien qu'elle ne devenait pas folle, je n'arrivais à pas deviner en quoi elle allait se transformer. Et ça, mine de rien, ça faisait un bout de temps que ça ne m'était pas arrivé. Il y a des indices bien sûr, mais ça n'aide pas tant que ça.

     

    Parce que l'auteur apporte un élément nouveau, dans la bit-lit : l'héroïne est issue d'une famille marocaine et Sophie Sabat en utilise la mythologie. Autant l'avouer tout de suite, si je commence à être calée en légendes et créatures fantastiques, j'ai d'énormes lacunes en mythologie marocaine.

     

    Et l'auteur ne s'est pas contentée de raconter la transformation, elle intègre tout un univers autour de Syrine, son lycée, sa famille, ses amis restés à Marseille.

    Là, j'ai tout de même quelques reproches à faire : j'ai trouvé que ses problèmes d'intégration faisaient un peu trop, en fait. D'accord, c'est cohérent, plausible et tout ça, mais j'ai trouvé que c'était presque superflu tant le reste est déjà difficile.

    Et puis, il y a les extraits de blog, écrits en sms. Même si mes chroniques ne sont pas exemptes de fautes d'orthographe, j'accorde une importance toute particulière à l'orthographe. Et disons que mon avis, sur le sms, c'est plutôt dans ce genre :

     

    http://i4.photobucket.com/albums/y131/victime/sms2.gif

     

    Du coup, ça m'a vraiment gêné dans ma lecture. J'ai essayé de décrypter le premier message, puis j'ai laissé tomber et sauté ces passages.

     

    Et pourtant, malgré ces légers défauts à mes yeux, j'ai tout simplement dévoré le livre. Je ne pouvais pas m'arrêter sans savoir ce qu'il lui arrivait.

    Cette lecture fut un vrai coup de cœur, avec une intrigue vraiment intrigante, des personnages justes et une plume addictive. Vivement le tome 2 !

     

    Coup de coeur

    « Le sabre de sang, T.1, Thomas GehaD'une pierre deux coups, Patricia Wentworth »

  • Commentaires

    2
    Jeudi 1er Mars 2012 à 16:17
    Blanche

    Heureusement que les passages en sms ne durent pas trop, et qu'ils ne sont pas trop nombreux. Ravie de voir que pour toi, ça a été un presque-coup-de-coeur !

    1
    Jeudi 1er Mars 2012 à 15:00
    Sita

    Mince, je comptais commenter à la parution de ton article et pouf, oublié, parce que sur le coup pas moyen de le faire depuis mon smartphone...

    C'est un quasi-coup de coeur pour moi aussi, dévoré comme une flèche ! Par contre c'est drôle, parce qu'à la lecture, dès le départ, je me doutais de ce qui allait arriver à Syrine, du coup le côté surprise n'a pas du tout joué sur moi :) Pareil, j'ai eu du mal avec les passages en SMS, qui je trouve n'apportent pas grand chose à l'intrigue et détonnent un peu avec l'expression orale du personnage qui parle très bien !

    Le prochain tome arrive dans le mois, normalement o/

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :