• L'homme aux cercles bleus, Fred Vargas

    l-homme-aux-cercles-bleus.gif

     

     

     

    Résumé :

     

    " Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors ? " Depuis quatre mois, cette phrase accompagne des cercles bleus qui surgissent la nuit, tracés à la craie sur les trottoirs de Paris.
    Au centre de ces cercles, prisonniers, un débris, un déchet, un objet perdu : trombone, bougie, pince à épiler, patte de pigeon... Le phénomène fait les délices des journalistes et de quelques psychiatres qui théorisent un maniaque, un joueur. Le commissaire Adamsberg, lui, ne rit pas. Ces cercles et leur contenu hétéroclite sont de mauvais augure. Il le sait, il le sent : bientôt, de l'anodin saugrenu on passera au tragique.
    Il n'a pas tort. Un matin, c'est le cadavre d'une femme égorgée que l'on trouve au milieu d'un de ces cercles bleus.

     

    Sympa!

     

    Mon avis :

     

    C'est le troisième roman de Fred Vargas et le tout premier qui voit apparaître le commissaire Adamsberg. Comme je l'avais dans ma bibliothèque, que je l'avais lu il y a bien, bien longtemps, et que je souhaite découvrir tout l'univers de Fred Vargas, je me suis lancée.

     

    On sent déjà la patte de Vargas dans ce roman. Quel commissaire, dans la réalité ou dans la fiction, s'intéresserait à ces fameux cercles bleus ? Quel commissaire irait mandater le photographe pour qu'il consigne soigneusement chaque apparition ?

     

    On retrouve aussi la galerie de personnages qui m'ont fait tant aimé Vargas : des personnages marqués par la vie, riches, complexes, toujours originaux.

     

    L'intrigue est tout aussi savoureuse que les autres. Et comme toujours, j'ai été incapable de deviner le meurtrier à l'avance.

     

    Mais sa plume a largement évolué : les dialogues sont bien, mais moins percutants que dans les romans suivants. Les descriptions sont parfois un peu longues.

    Disons que j'ai trouvé la lecture un peu laborieuse, après avoir lu ses romans plus récents.

     

    Mais on sent tout de même la patte de Fred Vargas, et ça en fait un excellent livre.

    « Challenge polar historiqueRivemorte, Chap.88 »

  • Commentaires

    4
    Favole
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 14:54

    Je l'ai lu il y a un moment et je me souviens avoir beaucoup aimé même si j'ai trouvé le style assez difficile. C'est l'histoire qui m'a donné envie de continuer et non la plume de l'auteur. Mais peut être devrais-je lire ses romans plus récents, tu pourrais m'en conseiller un?

    3
    Favole
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 14:54

    Merci! :) Je prends bonne note, je commencerais certainement plus par l'homme à l'envers vu que j'aime aussi le fantastique mais je lirai les deux.

    2
    Samedi 15 Octobre 2011 à 13:05
    Blanche

    Fred Vargas est réellement l'une des auteurs les plus marquants du moment. Tu ne risques rien ;)

    1
    Vendredi 14 Octobre 2011 à 13:44
    Blanche

    La plume est un peu laborieuse, mais plus on avance dans la saga d'Adamsberg, plus l'écriture est fluide et plaisante.

    Je peux te conseiller l'Homme à l'envers, qui flirte avec le mythe du loup-garou tout en restant un roman policier. Sinon, l'excellent Pars vite et reviens tard.

    Merci pour ton commentaire et bonne lecture ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :