• Le choix

    Am stram gram
    Pic et pic et colégram
    Bourre et bourre et ratatam
    Am stram gram pic dam


    Le froid s'était abattu sur la ville, mordant, impitoyable. Lam s'était habillé en conséquence : épais pull de laine, mitaine, et même un bonnet. De toutes façons, concentré comme il était, il ne sentait pas la morsure glacée qui, paradoxalement, lui brûlait les cuisses. Ses yeux fixaient les piétons, bien plus bas, qui vaquaient à leurs si importantes courses de Noël.

    Am stram gram
    Pic et pic et colégram
    Bourre et bourre et ratatam
    Am stram gram pic dam


    La comptine tournait dans son esprit comme la brise glaciale de décembre. Tous ces minuscules pions étaient à sa merci, et il n'avait qu'un geste à faire pour rendre son jugement. Une mère tentait de retenir les deux furies qu'étaient devenus ses enfants. Clac ! Le claquement de la culasse s'entendit à peine parmi les chants de Noël.

    Am stram gram
    Pic et pic et colégram
    Bourre et bourre et ratatam
    Am stram gram pic dam


    Oh ! Une vieille femme, d'un âge certain, trottinait sur les trottoirs. Peut-être allait-elle acheter ses provisions pour le festin familial ? Un homme d'affaire, portable à l'oreille, ne semblait pas le moins du monde sensible aux décors enneigés. Un groupe d'ados, adossé à la fontaine éteinte, se chamaillait et riait. Lequel ? Cruel dilemme. Clac !

    Am stram gram
    Pic et pic et colégram
    Bourre et bourre et ratatam
    Am stram gram pic dam


    Les pions s'agitèrent soudain, et les rires furent remplacés par des cris. Lam devinait les regards fiévreux qui cherchaient l'origine des tirs. Il devinait la peur qui se distillait dans leurs veines. Il devinait les mères qui protègaient leur précieuse progéniture. Ces fourmis n'avaient aucun pouvoir en réalité. Ils étaient à la merci de la comptine. Quel serait le suivant ?

    Am stram gram
    Pic et pic et colégram
    Bourre et bourre et ratatam
    Am stram gram pic dam


    Un père Noël, mal grimé, s'agitait telle une éolienne. Clac ! Un agent de sécurité sorti précipitamment de la boutique, attiré par le mouvement de panique. Celui-là ? Ou alors le vendeur de marrons chauds ? Clac ! La décision était prise. En ce Noël, Lam s'était attribué le plus grand des pouvoirs : celui désigner ceux qui allaient mourir, et ceux qui allaient vivre. Clac ! La sélection n'était pas facile, mais il s'en était fait un devoir. Clac ! Lam avait décidé que l'homme en parka ne vivrait pas. Les sirènes hurlantes s'approchaient.

    Am stram gram
    Pic et pic et colégram
    Bourre et bourre et ratatam
    Am stram gram pic dam


    La comptine avait opté pour la première possibilité : la fuite. Lam se remit rapidement sur ses pieds, rangea son arme dans un sac de sport, et effaça ses traces sur le toit. Il se faisait discret, car les policiers scrutaient les hauteurs. Lam esquissa un sourire : la comptine avait estimé qu'il vivrait, refusant qu'il saute du toit. Alors Lam disparut dans l'hiver.
    « Une nuit étoiléeLa nuit (encore) »

  • Commentaires

    2
    Nathaniel
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 15:00
    Nathaniel

    Hum... Très glauque comme histoire... Encore plus glauque quand on sait que événements similaires se sont réellement déroulés :s

    L'ensemble est assez bien écrit, le rythme qui s'accélère est bien choisi, bref, pas grand chose à dire à ce niveau-là.

    Quelques remarques cependant, j'ai trouvé que la répétition de la comptine était un peu nuisible à force. Je pense qu'il aurait été mieux de l'écrire une première fois (en italique également, attention à la première fois !) puis de ne répéter que la première ou les deux premières lignes. Ça n'est pas très gênant, c'est juste une impression personnelle. Je n'ai pas plus prêté attention, mais j'ai quand même trouvé au moins une faute :) (il manque un s à mitaineS).

    La légère folie du tueur est bien mise en place, surtout à la fin, où la comptine décide également sa propre mort ou vie, au même titre que celle des autres.

    Bravo !

     

    Nathaniel

    1
    Dimanche 31 Octobre 2010 à 19:21
    Blanche

    Merci ! Pour la répétition, j'avoue ne pas m'être posé de question : quand on a un air en tête, c'est souvent un "lot complet", et pour moi, c'était tout ou rien.

    J'avais du mal à choisir l'histoire qui correspondrait à ce thème, et au final, je ne suis pas sûre d'apprécier vraiment celui-là. Tant pis ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :